<img src="https://gl.hostcg.com/js/tracker.php?idsite=3414&clesite=8ss6linbs7" style="border:0;" alt="" />

Pourquoi digitaliser vos démarches d’innovation et d’intrapreneuriat ?

Le digital ainsi que l’intelligence artificielle viennent bouleverser les fondamentaux du management et ce notamment, dans le cadre des démarches d’innovation et d’intrapreneuriat. La digitalisation de ces démarches entraine à la fois, des gains directs qui sont facilement mesurables et également des gains indirects qui décuplent tout autant la performance globale des entreprises

Sommaire
Chapitre 1
Les avantages du digital
Vous hésitez à opérer la transformation digitale de votre entreprise ? Voici pourquoi vous devriez digitaliser vos démarches d’innovation.

Nombreuses sont les entreprises à prendre le virage de la transformation numérique et digitale de leur organisation.Cela les conduit nécessairement à une mutation de leur mode de management. Le management de l’innovation n’échappe pas à ce mouvement.

 

En effet, le digital ainsi que l’intelligence artificielle viennent bouleverser les fondamentaux du management et ce dans le cadre des démarches d’innovation et d’intrapreneuriat. L'objectif est notamment de les améliorer.

 

La digitalisation de ces démarches entraine différents gains. Des gains directs qui sont facilement mesurables, comme une plus grande rapidité dans la concrétisation des projets.Des gains indirects qui décuplent tout autant la performance globale des entreprises, comme le taux d’engagement des collaborateurs.

 

Voici comment digitaliser votre innovation avec la bonne vision et les bonnes méthodes.

 

Chapitre 2
Pour multiplier et diversifier vos projets d’innovation
Vous souhaitez augmenter le nombre de projets d’innovation dans votre entreprise ? Vous aimeriez que tous vos collaborateurs participent facilement ? Le digital, à travers des plateformes collaboratives par exemple, permet d’augmenter le nombre de collaborateurs impliqués à moindre coût.

En permettant d’établir des connexions entre les collaborateurs. Mais en conservant les silos organisationnels existants.

 

L’augmentation des connexions permet de créer des relations entre des collaborateurs qui ne se seraient jamais rencontrés.

C’est ainsi que vous amenez l’émergence de nouvelles idées, de nouveaux problèmes et donc à de nouvelles innovations.Plus il y aura d’utilisateurs, plus les projets innovants se multiplieront sous forme d’idées et de critiques grâce à la complémentarité des individus. Pourquoi cela ? C’est très simple.

 

À mesure que la population grandit, la quantité d’informations délivrée et échangée croît également.

Mais comment entraîner, au-delà de la multiplication, la diversification des projets ?

 

Pour commencer, en réunissant différents métiers sur une même plateforme. Cette réunion de différents profils aura pour principal atout de créer des synergies entre services et/ou BU, en faisant apparaitre de nouvelles activités conjointes. Également par la personnalisation de l’expérience du collaborateur qui s’accroît via la plateforme digitale. Celle-ci permet de réaliser son projet de diverses façons en créant différents chemins de partage.

Chapitre 3
Pour responsabiliser les collaborateurs et leur rendre leur autonomie
La digitalisation créée également des bénéfices directs pour l’entreprise. Quels sont-ils ? Nous vous l’expliquons ci-dessous

Digitaliser le management de l’innovation représente plusieurs avantages pour l’entreprise.

Il permet de réintroduire un principe de responsabilités dans les équipes.Cela permet également de rendre les collaborateurs plus autonomes dans les projets d’innovation de l’entreprise.

 

Ceci est rendu possible par l'émergence d’une culture forte et ouverte aux démarches d’innovation collaborative et d’intrapreneuriat. Mais aussi grâce à l’implémentation d'une plateforme digitale qui correspond aux besoins des entreprises. Ces deux conditions sont nécessaires. L’outil digital ne donnera pas de résultats si la bonne culture n’est pas transmise à tous les collaborateurs. Et ce à tous les niveaux hiérarchiques !

 

De même, si la bonne culture est implémentée, il est nécessaire que les collaborateurs puissent exprimer librement leurs idées à travers une plateforme ergonomique et simple d’utilisation. L’outil digital doit s’adapter à l’humain et pas l’inverse. Par exemple, il faut que les collaborateurs puissent échanger entre eux librement sans craindre des contrôles de la part du management. C'est seulement ainsi qu’ils deviendront autonomes, responsables et créatifs : en faisant avancer leurs projets étape par étape grâce à la collaboration et la motivation de chacun. L’approbation unilatérale du management ne le permet pas.

Il faut toutefois faire un constat amer. Ce type de culture interne est encore trop peu répandu.

Ainsi, seuls 34% des employés et 42% des responsables des ressources humaines ont déclaré qu'eux-mêmes et leurs collègues se sentaient libres de remettre en question les hypothèses sur leur activité ou leurs modes de fonctionnement. (Étude d'Oracle et de la WHU-Otto Beisheim School of Management)

Chapitre 4
Pour gagner en productivité et en performance
Qui dit digitalisation dit souvent gain de temps, et donc gain de productivité. Mais pourquoi ? Et comment ?

Le manageur est essentiel. Il occupe une place stratégique de l’entreprise dans la propagation de la culture de partage et d’innovation qui doit émaner de la direction. Mais le manageur est à la croisée d’objectifs multiples.

 

Ils sont souvent conduits à délaisser les compétences interpersonnelles, ce qui affecte l’accompagnement des collaborateurs ou le coaching personnalisé qui en pâtissent. Les études montrent même que 7 salariés sur 10 ne se sentent pas reconnus à leur juste valeur (Etude Cadre Emploi) et qu’1 français sur 4 estime que le manageur est la cause de leur démission (Enquête Seton).

On a des missions essentielles, mais considérées comme moins prioritaires, qui sont évincées au profit de tâches redondantes et chronophages. Quel dommage. Il faut trouver un moyen de gagner du temps sur ces tâches.

 

C’est là qu’il faut se tourner vers le digital. Si des tâches sont chronophages ou répétitives, elles sont probablement à faible valeur ajoutée. Cela signifie que vous devez trouver un moyen de les automatiser, grâce à l’intelligence artificielle notamment. Ceci permet dès lors au manageur de se recentrer sur son cœur de métier, à savoir la gestion de l’humain.

 

La technologie est un moyen de dégager du temps pour que les manageurs puissent le réutiliser pour mieux encadrer et accompagner leurs collaborateurs. Avec une telle intelligence collaborative, les humains et l'IA valorisent activement leurs forces complémentaires : le leadership, le travail d'équipe, la créativité et les aptitudes sociales des humains, ainsi que la rapidité, l'adaptabilité et les capacités quantitatives de la technologie. Ils ne sont pas remplacés par la machine, mais bien épaulés par celle-ci.

Augmenter les capacités humaines permet d’identifier immédiatement les sujets stratégiques et d’accompagner les collaborateurs à l’origine.

 

Voici un exemple concret. Un assistant digital peut identifier les sujets pour lesquels il y a beaucoup d’activité ou d’interactions et le mentionner au manageur qui va pouvoir immédiatement rebondir dessus et ainsi débloquer du temps ou de l’argent en fonction de l’attractivité du sujet.

Chapitre 5
Pour améliorer le suivi et le pilotage des projets innovants
La digitalisation permet de remonter des indicateurs de manière régulière. On peut donc piloter des projets de manière plus performante. Voici comment.

Les nouvelles technologies donnent la capacité de traiter de nombreuses données. Elles permettent d’améliorer les capacités humaines de décision.

 

En effet, la disponibilité des données et notamment des indicateurs de performance (KPI) d’une entreprise, et ce de façon instantanée, rend possible une décision plus rapide et plus pertinente.

Vous pouvez ainsi suivre des indicateurs quantitatifs ou qualitatifs. Ils vous aideront au pilotage de vos démarches d’innovation ou encore à l’identification des leviers d’action afin de mettre en œuvre les mesures adaptées.

 

Ceci a un effet direct sur la gestion des projets. De même que sur la gestion des ressources humaines. On peut imaginer d’identifier les personnes qui sont le plus engagées. Ou encore sur votre communication. Vous pouvez mesurer l’impact de votre communication en analysant, par exemple, l’augmentation ou la diminution de votre audience à la suite d’une campagne de communication.

Plus particulièrement, vous pouvez déployer une communication interne ajustée. Si vous utilisez une plateforme digitale pour faire le suivi des projets, vous pouvez communiquer sur les objectifs de votre entreprise, mais aussi mettre en avant certains indicateurs de performance à l’ensemble des collaborateurs.

 

C’est un moyen privilégié pour renforcer l’engagement, la cohésion et la détermination des collaborateurs autour d’objectifs et de projets communs.

Enfin, un aspect non négligeable du pilotage est la préconisation. Votre plateforme digitale peut vous remonter des informations. Mais les données recueillies peuvent elles-mêmes être analysées. Ainsi, un assistant digital peut vous donner ses préconisations, qui auront été conçues et développées par des experts en innovation, dans le but de piloter vos projets plus efficacement.

 

Chapitre 6
Pour mieux engager les collaborateurs
La digitalisation peut être une des réponses au non-engagement des collaborateurs. Comment ? Nous vous expliquons tout ci-dessous.

Les français ne sont pas engagés au travail. Ils sont même parmi les moins engagés d’Europe.

C’est une étude Gallup qui le dit : leur taux d’engagement moyen est de 6% dans leur travail.

 

C’est très peu ! Mais comment booster ce taux d’engagement ? Voici quelques pistes.

 

L’apprentissage, la transmission, la reconnaissance et la résolution des problèmes sont quatre moyens efficaces pour engager vos collaborateurs.

D’abord, les collaborateurs se sentent impliqués dans leur travail lorsqu’ils apprennent de nouvelles choses, par exemple pour un dossier spécifique. Ensuite, le fait d’expliquer et de transmettre, comme en montrant à des collègues comment faire, va conduire le collaborateur à être directement engagé.

 

La reconnaissance est également un bon moyen de motiver vos équipes. Si vos collaborateurs sont remerciés régulièrement, qu’ils réalisent un travail difficile et réussi, ils auront la volonté de s’engager. Ils ont besoin de se sentir écoutés et conseillés. Lorsque l’on fait régulièrement des retours positifs, c’est-à-dire agrémentés d’un conseil, d’une amélioration ou d’un retour d’expérience, alors le collaborateur se sent plus reconnu au travail. Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des feedbacks.

 

Enfin, s’ils peuvent intervenir positivement dans un conflit et qu’ils contribuent à le résoudre, ils pourront prendre conscience de leur impact dans l’organisation, ce qui tend à favoriser leur engagement.

On voit donc qu’il y a un réel besoin de créativité et d’écoute de la part de l’ensemble de l’entreprise, et plus particulièrement du management.

 

Seulement 37 % des employés sont d'accord pour dire que les employés communiquent ouvertement entre les différentes équipes. Et 69% des employés disent que leur entreprise n'est pas le genre de "lieu d'entreprise" qui leur donne la liberté de développer un nouveau projet au sein de l’entreprise.

C’est d’autant plus dommageable que l’engagement est une notion clé pour la performance des organisations.

 

Être engagé au travail augmenterait la productivité de près de 12% (Université de Warwick). Alors comment pourrait-on favoriser ces moyens d’engagements dans l’entreprise ? Le digital est une solution à cette problématique car c’est un véritable catalyseur de l’engagement.

 

Une plateforme bien pensée redonne aux individus l’autonomie et la responsabilité dans leur espace.

Ils gèrent leurs contributions et ils en sont les propriétaires et les défenseurs. Ils ont le pouvoir de décider de la suite à donner. En bref, ils s’engagent.

 

Si en plus votre plateforme est ouverte au plus grand nombre, vous pourrez accroître votre démarche.

Vous allez communiquer cet enthousiasme à une audience élargie et toucher l’ensemble d’une communauté plus ouverte qu’un cercle restreint de manageurs et d’employés que l’on côtoie au quotidien et qui peut potentiellement freiner les démarches d’innovation. 

 

Une plateforme est d’autant mieux conçue qu’elle diminue les frictions. Si leur expérience peut passer par divers chemins, c’est-à-dire qu’un individu dispose de plusieurs moyens pour arriver à son objectif, il choisira la solution en adéquation avec ses méthodes de travail. Par exemple, il peut faire immédiatement appel aux collaborateurs en les challengeant car il a besoin d’aller vite dans la recherche de solutions.

Chapitre 7
Pour garder les talents dans l’entreprise et en attirer de nouveaux
Une plateforme digitale de management de l’innovation vous permet de conserver vos talents. Et d’en attirer de nouveaux. Voici pourquoi.

Dans un environnement de plus en plus incertain et volatile, garder ses talents devient un enjeu majeur pour les entreprises au risque de voir s’échapper leurs salariés.

 

En participant aux démarches d’innovation de façon volontaire et solidaire à l’entreprise, vos talents se sentent utiles. Plus vos collaborateurs auront les moyens de s’exprimer et de donner leur opinion, plus ils auront envie de rester dans l’entreprise.

 

En libérant leur expertise et leur parole, ils nourrissent un sentiment de reconnaissance et d’appartenance fort envers l’organisation. Il faut que votre entreprise soit le lieu où vos collaborateurs réalisent leurs rêves et leurs ambitions professionnelles. Offrez à chaque personne la possibilité de trouver sa place, et donnez-leur les conditions d’épanouissement par leur contribution personnelle au développement des activités de l’entreprise.

 

C’est d’autant plus important pour le développement de votre entreprise. Pourquoi ? Parce que des synergies voient ainsi le jour entre une multitude d’acteurs parfois éloignés dans l’entreprise exerçant des métiers différents, sur des sites différents.

 

Une telle culture d’entreprise bénéficie souvent d’une bonne publicité tant en interne entre vos collaborateurs, qu’en externe auprès d’une multitude d’acteurs (particuliers, potentiels clients et fournisseurs, médias etc.). Et vous verrez alors que vos collaborateurs deviendront vos meilleurs ambassadeurs à l’extérieur de l’entreprise. Ainsi, vous conserverez non seulement vos talents mais vous en attirerez de nouveaux.

Chapitre 8
Pour faciliter le suivi et le coaching des intrapreneurs
Une plateforme bien conçue doit vous permettre d’améliorer l’accompagnement global. Cela inclut le suivi et le coaching des intrapreneurs. Voici comment faire.

L’intrapreneuriat a le vent en poupe. Selon une étude réalisée en 2013 par Millennial Branding, un cabinet de conseil et de recherche de la génération Y et American Express, il a été constaté que « 58% des gestionnaires sont désireux voire extrêmement désireux de soutenir les ambitions entrepreneuriales ».

 

Les intrapreneurs pourraient donc être très nombreux dans les entreprises. Mais beaucoup ne savent toutefois pas comment procéder. Une plateforme digitale d’innovation, grâce à ses multiples espaces collaboratifs, permet de mieux organiser le travail des intrapreneurs. Vous pouvez donc les coacher plus facilement au fur et à mesure que leurs projets évoluent. Une plateforme bien conçue doit leur donner le bénéfice d’un accompagnement personnalisé.

 

L’accompagnement consiste en des formations en ligne et des outils collaboratifs (messageries, dépôts de fichiers, espaces de brainstorming digital) qu’ils peuvent personnaliser selon leurs objectifs.

Puisque l’accompagnement est digitalisé, le gain de temps est conséquent.

 

Les manageurs sont sollicités pour les tâches à valeur ajoutée car une partie de la formation et de l’accompagnement sera dispensée au travers de l’espace digital, et même de l’intelligence artificielle.

L’idée est qu’en cas de difficultés, l’intrapreneur cherche de l’aide dans un premier temps auprès de l’assistant digital.

 

Dans un second temps seulement, il se dirigera vers les manageurs, si aucune solution n’a été trouvée.

Les manageurs peuvent donc se consacrer à la résolution de conflits importants au sein des équipes, ainsi qu’à un coaching plus spécialisé.

 

 

Chapitre 9
Le mot de la fin

Digitaliser vos démarches d’innovation vous permettra d’augmenter considérablement la performance et l’ampleur de toutes vos démarches d’innovation à moindre coût, en multipliant et en diversifiant la nature de vos projets d’innovation. Mais également en impliquant plus de collaborateurs et en les rendant plus autonomes, créatifs et responsables.

 

Les manageurs eux aussi bénéficient de nombreux avantages, tant sur leur productivité que sur leur performance grâce à leur assistant digital. Commencer à digitaliser les démarches d’innovation dès aujourd’hui est donc essentiel.

 

L’augmentation de l’ampleur de vos démarches, du nombre de collaborateurs impliqués et la transmission à tous les niveaux d’une culture de partage et de l’innovation sont la clé pour décupler l’engagement au travail, faciliter le recrutement et garder vos talents en internes.